mercredi 28 avril 2021

MISE A JOUR DE NOTRE CARTE DE REMETTANTS DE CREDENCIALES

 Avec la fin du confinement, nous commençons à recevoir des demandes de credenciales, ce qui est bon signe ! 

Remercions donc Christine qui a accepté de rejoindre notre réseau azuréen de jacquets habilités à remettre la credencial ( "carnet du pèlerins"), qu'ils soient pèlerins adhérents ou pèlerins amis !

Voici tous vos points de contact pour obtenir cette credencial !

Marc Ugolini


Si vous ne voyez pas la carte, cliquez ici :
https://www.google.fr/maps/@43.6926044,7.0290911,10z/data=!3m1!4b1!4m2!6m1!1s1IqyyTIvFAJta11GbhIJWexa2RHFx8y1c?authuser=1

Ou Flashez ce QR Code



lundi 26 avril 2021

jeudi 22 avril 2021

Compte-Rendu de lecture "L'énergie vagabonde"

 


Compte rendu de lecture


Sylvain Tesson


L’énergie vagabonde





En perspective du retour d’un temps de plus de confinement à rallonge on m’a offert en cadeau le dernier livre de:

Sylvain Tesson

Cadeau souhaité car j’ai lu précédemment certains de ses ouvrages dont un BEREZINA est le récit d’un parcours sur le trajet de la retraite de Russie napoléonienne réalisée l’hiver en side-car russe Oural , engin improbable , copie des side-car BMW de l’armée allemandes , seul véhicule à roue dont la construction asymétrique impose une conduite  différente suivant le coté ou on veut se diriger, et n’allant pas forcement droit de la même manière en accélération et au freinage ! Cet engin réuni donc entre autres l’humour anglais, la rusticité russe, la liberté de la moto, un mode original de déplacement et une capacité à passer à peu près partout .

Ce petit livre lu pendant une cure thermale en attendant les soins m’a enchanté même si en fin de cure il sentait plus l’eau thermale que la neige !

Histoire de dire que refaire la retraite de Russie l’hiver en side-car c’est une manière superbe de voyager dans l’espace et le temps avec le talent de nous la raconter, ce qui dénote un écrivain voyageur selon moi exceptionnel.

C’est un des livres réunis dans cette édition Bouquin, de Robert Laffont, en principe copieuse et c’est le cas, plus de 1400 pages.

Cet ouvrage réuni des livres déjà parus, une dizaine, et surtout la parution nouvelle des carnets et calepins, de critiques et études, de reportages.

Petit traite de l’immensité du monde

L’axe du loup : de la Sibérie à l’Inde sur les pas des évadés du goulag

La chevauchée des steppes : 3000 km à cheval à travers l’Asie centrale

Eloge de l’énergie vagabonde

Berezina

En avant calme et fou : esthétique de la bécane

Journaux et aphorismes

Critiques et études

Mais c’est le titre du recueil qui est le plus important : l’énergie vagabonde, on se rapproche un peu de nos chères pérégrinations.

Il y avait eu l’année dernière une conférence au CUM , bondé , ou l’assemblée avait pu apprécier la liberté de ton, l’humour discret , la limpidité du regard sur le monde d’un auteur un peu inclassable qui parcours le monde en honorant l’esprit et la culture de la langue française.

Ce sont les meilleurs récits de voyage que j’ai lu, proches et différents de ceux de Nicolas Bouvier

Je ne vous ferais donc pas un compte rendu de lecture puisque je n’ai qu’entamé la lecture de l’ouvrage, hormis Berezina  La chevauchée des steppes et les chemins noirs, une traversée de la France, parmi d’autres, en espérant que le confinement cesse avant la lecture de la dernière page.

Je vous livre quelques citations destinées à résonner dans le cœur des pèlerins que nous prétendons être et à nous permettre , si ne nous en sommes pas déjà convaincu ,de réaliser que nos pérégrinations sont le cadre intemporel , (combien avant nous ?) d’une quête du sacré ( voir les 5 émissions d’ARTE indiquées sur le blog ) qui nous relie à nos semblables ,au monde naturel et à la société des hommes , celle qui ne doit rien aux lieux ni aux régimes politiques mais est en chemin vers un accomplissement spirituel .


Citations de l’avant-propos

Il y a dans la vie un secret très simple et pourtant négligé : partir c’est vivre

Rester assis c’est la précisément le péché contre le saint esprit

Seuls les pensées qui viennent en marchant ont de la valeur. Nietzsche

Le Christ n’a-t-il pas prêché en marche ?

La marche vous maintient en état de poésie

En marche … je rencontre parfois des gens qui savent tenir une conversation…

Je parle à un homme que je ne connais pas et lui confie d’avantages de choses que si il était mon frère , parce que je suis sûr de ne pas le revoir

Et les géographies me livrent l’enseignement. C’est donc vrai que le lieu contient la formule

Un socle, une trajectoire .l’air, la terre, entre les deux des liens, dans la vie il faut de bons élastiques, ils permettent de régler la tension de l’arrêt et du mouvement, ils vous ramènent a vous-même.

AV

mercredi 21 avril 2021

Petit récit d'une sortie de jacquets au pays de Vence

Si vous ne visualisez pas ce document. Cliquez sur ce lien:

https://drive.google.com/file/d/1_M84WprL12s3SqVrerd_5tqE7JKACasc/view?usp=sharing

lundi 19 avril 2021

WebPermanence Jacquaire 06 du 13 Avril 2021

Chers Amis,

 

Nous n’étions pas nombreux mais l’ambiance a été bonne, que nous soyons confortablement installés dans notre salon, sur notre lieu de travail ou en bord de mer  ( 😉 !).

Nous avons parlé de :

 

  • La torpeur actuelle dans cette période d’attente du déconfinement et des activités qui ont dû être repoussées.
  • Sorties : Didier travaille sur un nouveau calendrier pour nos sorties à partir du 1er mai
  • Compostelle pour Tous :
    • Grâce à Silvana et Mario de Menton, il y aura 3 italiens (dont 2 non voyants) parmi les participants
    • Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette opération , voir notre blog du 23 décembre :  http://ultreia06.blogspot.com/2020/12/compostelle-pour-tous-2021.html avec les liens vers la présentation complète
    • Un azuréen figurera parmi les accompagnants, Jean-Michel notre correspondant Grasse et fameux joueur de percussions !
  • Les projets avec les politiques ( Roquefort-les-Pins et la JEP, Menton et l’Oratoire à la frontière) et avec l’Eglise ( Menton et lieu de Permanence, Vicaire Général et infos aux curés, Ouest et Café Jacquaire) sont au point mort …
  • Le passage sur Radio Maria pour parler de Compostelle dans le cadre de leur Emission « Interviews-Témoignages » qui passe chaque jour à 14h00 ou 14h35 est en chantier. Nous vous avertirons de la date de passage quand elle sera décidée !
  • La situation en Espagne : Javier nous a donné des infos « de 1ère main » sur la situation et va préparer un petit article sur le Blog

 



 

  • Rucquoi : On a parlé de la programmation de la Conférence Adeline Rucquoi qui n’avait pu avoir lieu le 20 Novembre au CUM à cause du Confinement et qui est programmée, exactement 1 an après, le 19 Novembre 2021 à 1H, toujours au CUM

 



 

Nous vous donnons Rendez-Vous pour nos permanences de Mai, en espérant qu’elles aient lieu en (ce mot nouveau devenu si familier !!) présentiel !

 

mercredi 5 mai 2021

14h00 - 16h00

Réunion de Menton ("Permanence") &
Eglise saint-Joseph, 1 Avenue du Maréchal Foch,
06190 Roquebrune-Cap-Martin, France

CLIQUER ICI

mardi 11 mai 2021

14h30 – 17h00

Réunion de Nice ("Permanence")
Chapelle Sainte-Croix, 2 Rue Saint-Joseph,
06300 Nice, France

CLIQUER ICI

 

D’ici là, SOYEZ PRUDENTS, aérez-vous et revenez en forme !!!

 

Amitiés jacquaires


Marc UGOLINI

mardi 6 avril 2021

Vidéo sur Arte : "Les chemins du sacré - l'expérience de la marche"


Les chemins du sacré - l'expérience de la marche

53 min
Disponible du 20/03/2021 au 15/09/2021

Le philosophe Frédéric Lenoir rencontre des femmes et des hommes qui ont fait l’expérience du sacré à travers la marche, en Éthiopie, en Inde, au Japon, et enfin sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle.
En Éthiopie, Rabia Hassan se rend au mausolée de Cheikh Hussein afin d’être bénie. En Inde, Frooty Bherulalji Mutha marche pour effacer ses péchés, purifier son karma et atteindre la libération. Au Japon, dans la région de Tohoku, au nord-est de Tokyo, le pèlerinage de Sankan Sando se déroule sur trois monts sacrés qui représentent la naissance, la mort et la renaissance. Ici, maître Hoshino utilise la marche comme un chemin d’initiation et se consacre à la transmission du shugendo, une spiritualité millénaire. Enfin, Frédéric Lenoir nous entraîne sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

lundi 5 avril 2021

Billet n° 16 : "Saint Jacques à Pâques, en l’an 1" par Daniel SENEJOUX

 Bonjour

Actuellement dévoré par le recensement jacquaire de notre voie Aurelia, je peine à trouver du temps (et l’inspiration) pour de nouveaux « billets » (Blog 06). Mais Pâques arrivant bientôt, je me demandais ce que pouvait faire saint Jacques durant la semaine que nous appelons aujourd’hui « Sainte »...

 

Plongé dans mes recherches historiques, notamment sur celles de certaines « curiosités » du Chemin, je me demandais aussi pourquoi beaucoup de celles-ci, apparemment humbles et discrètes, amputées ou ruinées, quasi invisibles sur la route de nos pèlerins du XXe siècle, pouvaient soudain prendre une telle importance si nous prenions le temps de nous pencher un instant sur elles…

     

Cela m’a rappelé un « Billet » (déjà !) que j’avais adressé à quelques jacquets depuis Jérusalem à l’occasion d’un séjour en Terre sainte, où je m’étonnais déjà que de minuscules chapelles, d’apparence insignifiante et souvent disparues des cartes, pouvaient motiver autant d’efforts et de sueur , de détours déraisonnables, pour ne s’y recueillir que quelques instants. Des centaines d’exemples peuvent être recensés jusqu’à Compostelle…

 

Après la Crucifixion, les Apôtres, dit-on, s’étaient terrés plusieurs jours dans la « Chambre Haute » à Jérusalem. Seules quelques femmes (dont notre chère Marie-Madeleine) s’étaient risquées à l’extérieur le matin de Pâques… on connait la suite.

 

Les pèlerins qui se rendent aujourd’hui à Jérusalem sont invités à se rendre au « Cénacle ». Quelle déception !  Un vulgaire local décrépis, situé à l’étage d’une petite synagogue de quartier, dans une vieille bâtisse sans intérêt…

 

Pourtant, ce modeste « lieu saint » vite oublié des visiteurs pressés, se révèle l’un des plus saints de tous les lieux saints de la Terre sainte ; le lieu où Jésus lava les pieds des Apôtres et où il prit son dernier repas avec eux, par conséquent  le lieu où fut instituée l’Eucharistie, le lieu où le Ressuscité apparut un peu plus tard à ses disciples et où ceux-ci reçurent l’effusion du Saint-Esprit. Le lieu aussi dans lequel fut fondée la première église et où se tint la première Assemblée (Concile de Jérusalem) au cours de laquelle Barnabé présenta Paul à  Jacques « Frère du Seigneur »… Bref, le lieu où naquit l’Église universelle…

 

Saint Jacques et saint Pierre, bien sûr, participaient à tous ces évènements.

 

Tout ceci pour vous rappeler, si besoin était, l’importance que peut parfois revêtir le Patrimoine. Celui de Saint-Jacques, sur les Chemins de Compostelle, fussent-ils Provençaux, y compris les plus modestes, contribue au premier chef à la notoriété des Chemins de Saint-Jacques… et de Rome.

 

Bonnes fêtes de Pâques, Ultreïa !


Daniel

 

PS : pour ceux que cela intéresserait, ci-joint le billet que j’adressais en 2019 aux Jacquets du 06




Si vous ne visualisez pas le billet: copiez ce lien dans votre navigateur

https://drive.google.com/file/d/1Tj-m-N43R6Kfm_I72vqqf-YS8TXuObMy/view?usp=sharing

Arbre européen de l'année 2021

 
Bonjour à tous,
 

Nous avons , en Janvier, repéré notre fameux Olivier de ROQUEBRUNE. Voici qu'un arbre bien plus loin et dans le prolongement du GR653 et du Camino au Somport vient de faire la une européenne en étant nommé arbre européen de 2021... 

Lecina se trouve en Aragon près de Jaca.




Amitiés Jacquaires 


Vincent